Pour plus de sécurité, nous avons bloqué l'accès au forum pour les invités, les anciens membres de London Calling, peuvent cependant s'inscrire avec leur ancien pseudo, pour découvrir le contenu du forum ~

Partagez | 
 

 Dans ce monde de nases, tu es aussi belle que la lune [PV Rose]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Colin Hastings-Bass

Messages : 5
Date d'inscription : 02/09/2011


MessageSujet: Dans ce monde de nases, tu es aussi belle que la lune [PV Rose]   Ven 9 Sep - 9:38

Le jeune homme soupira une nouvelle fois. Bon Dieu de merde qu'est-ce qu'il foutait là ? L'autre con l'avait trainé jusqu'ici, juste pour essayer de se caser. Et lui il devait faire quoi ? Attendre comme un couillon à côté de ce laideron ? C'est ce qu'il fit, bon gentleman qu'il était. Tout le long du film il s'ordonna de ne pas regarder le visage disgracieux de sa voisine. Ses potes pouvaient vraiment se comporter en enflure. Il le payerait cher. Il l'avait tiré de chez lui, lui promettant monts et merveilles pour qu'il croupisse tout compte fait dans ce cinéma à cause d'une fille laide ? C'était la blague du jour. Le jeune homme était loin d'être un crâneur, moqueur et méchant, mais il fallait faire quelques concessions sur la réalité de la chose. Mandy était loin d'être une lumière, elle gloussait sans cesse et avait un œil qui se barrait à gauche. Ses cheveux jaune pisse ne lui inspirait guère confiance non plus. Pourtant Colin se montra incroyablement poli, mais resta réservé. Il préférait passer pour un con coincé qu'un con méchant. Tant qu'elle n'essayait pas de glisser sa main dans la sienne il pouvait continuer de respirer tranquillement. Le film était nul à vrai dire. Le héros n'était pas très intelligent et l'acteur avait été choisi plus pour sa gueule d'ange que pour son jeu de scène. Pathétique. Dès lors que le générique de fin apparu sur l'écran, le jeune homme se leva. Pas question de rester une seconde de plus dans cette salle moisie aux odeurs de transpiration et de mauvais after-shave. La gamine le suivit comme un chien, s'extasiant sur le film. Personnellement il n'avait rien ressenti, juste de l'ennui. A l'extérieur le ciel était quelque peu couvert. Cet été était aussi pitoyable et morne que le film. Colin enfila son sweat gris par dessus son t-shirt et ne jeta même pas un coup d'oeil à la gamine qui sautillait à côté de lui, continuant à pousser ses piaillements incessants, bavant sur le corps de l'acteur. Le jeune homme se sentit seul. Encore une fois la question lui revint en tête. Mais bon Dieu qu'est-ce qu'il fichait avec ces nases ? Il choisissait très mal ses fréquentations, et ne s'entichait que de trouduc de ce genre. C'est à ce moment là que son regard s'arrêta sur une silhouette qui lui était familière. Il n'était pas totalement sur de lui, ne la voyant que de dos mais abandonna ses amis sans se faire prier. « J'vous laisse . » Il n'attendait pas de réponses de leur part, pour eux il avait fait la gueule toute la séance et n'était qu'un nase. A ses yeux c'était tout autre chose. S'approchant de celle qui semblait être une de ses connaissances, il s'aperçut qu'elle était seule. Espérant ne pas se faire renvoyer bouler aussitôt il se glissa à côté d'elle, essayant de se rappeler comment faire un sourire qui semblait séduisant. « Salut Rose ! T'es toute seule ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rose M. Foster

Messages : 131
Date d'inscription : 31/08/2011
Localisation : Oxford FTW


MessageSujet: Re: Dans ce monde de nases, tu es aussi belle que la lune [PV Rose]   Ven 9 Sep - 15:46

Je pianote sur mon clavier d'ordinateur, essayant de trouver une occupation décente après cet entraînant week-end londonien. J'ai bien cru mourir d'ennui aujourd'hui, le ciel est couvert, Lemon a acheté un chat et la bande Faure-Von Brezen est aux abonnés absents, pour des raisons tout à fait valables que je dois pas divulguer. Cela va de soit d'ailleurs. J'hésite un instant à pousser le jeu de la couverture jusqu'au bout en leur souhaitant une bonne fin de vacances sur Facebook, mais la chose pourrait être mal prise au vu de leur situation. Je préfère donc m'abstenir et préfère piocher dans mes céréales adorés en guise d'encas pour cette fin d'après midi. J'hésite à mettre un de mes nombreux coffrets dvd pour tuer le temps en mangeant de la glace, dans un style très Bridget Jones, quand mon bien aimé ordinateur décide de me sortir de ma léthargie, en faisant apparaître une publicité pour le ciné. Je consulte les programmes et en voyant un film d'Almodovar en version originale sous titrée, je me dis que c'est une occupation qui sied tout à fait à une snob esseulée.

J'enfile donc un pantalon, une chemise et une paire de talons, me coiffe et me maquille rapidement avant d'enfiler un trench et de filer. J'achète un petit paquet de pop-corn -même les films intellos se doivent d'être vus en grignotant- et me laisse plonger dans le film. Almodovar et moi, c'est une grande histoire et La piel que habito ne fait pas exception. Voilà qui fait une bonne raison de sortir de chez moi. Je quitte la salle de cinéma, encore habitée par l'intrigue et les personnages, surprise et émue. Une voix m'interpelle alors que je m'apprête à reprendre le chemin de chez moi, pensive. « Salut Rose ! T'es toute seule ? » Je me retourne et reconnaît Hastings-Bass, le petit frère de ma grande amie BVHB. J'aime bien Colin, aussi je souris et rétorque « Et bien oui, comme tu peux le voir. » Oui, je l'aime bien, il est gentil mais ça ne veut dire que je vais en perdre mon cynisme. « T'as été voir quoi alors? » Je fais la conversation, polie et c'est alors que la pluie qui menaçait s'abat sur nous, féroce. J'attrape la main du garçon sans réfléchir et l'entraîne dans le petit café attenant au cinéma et nous nous installons à une table. Face à son air un rien interrogatif, j'ajoute « Je t'offre un café, j'allai pas te laisser tout seul sous la pluie. » Quelle bonne âme je fais.
Revenir en haut Aller en bas
 

Dans ce monde de nases, tu es aussi belle que la lune [PV Rose]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London Calling :: to the faraway towns :: OXFORD-